Comparateur mutuelle - Comparaison de mutuelles santé et assurances santé

Mutuelle senior - Comparez les mutuelles pour seniors et retraités - Profitez de garanties et tarifs au meilleur prix avec un comparateur gratuit

 



Senior ou retraité,

Après 65 ans, 

bénéficiez de garanties viagères au meilleur prix,

et améliorez votre protection sociale complémentaire.



Demandez des devis
et comparez


Prendre sa retraite c'est aussi aborder une tranche d'âge où les problèmes de santé augmentent. Les statistiques de l'assurance maladie montrent en effet que le risque des plus de 60 ans et trois fois supérieur à celui de la tranche d'âge des 20-30 ans. Or la sécurité sociale ne rembourse pas mieux les seniors et retraités que les autres assurés sociaux. Choisir une mutuelle pour seniors et retraités devient donc indispensable si l'on souhait se prémunir contre les aléas de la santé.

 

Mutuelle pour retraité et loi EVIN

Si avez pu bénéficier d'une mutuelle d'entreprise pendant votre activité salariée, l'ensemble des dispositions de la loi Evin s'applique à vous lors de votre départ à la retraite. La jurisprudence oblige en effet l'organisme assureur du contrat collectif frais de santé souscrit par l'employeur, à proposer aux retraités de l'entreprise un contrat d'assurance complémentaire santé individuel strictement similaire en termes de risques couverts, mais aussi en termes d’étendue de la couverture, au contrat obligatoire de l’entreprise avec une augmentation maximale de la prime acquittée de 50%.
Faute de contrat collectif dans votre dernier emploi, il vous reviendra de trouver les garanties viagères d'une mutuelle efficace et pas cher... ce qui peut s'avérer long et délicat.

Des garanties spécifiques pour seniors et retraités
Faites le choix d'une mutuelle santé qui propose des garanties viagères et un large éventail de prestations remboursables et d'actes de prévention spécifiques comme le(s)

  • dépassements d'honoraires des généralistes et spécialistes
  • correction de myopie, d'hypermétropie ou d'astigmatisme et gymnastique oculaire
  • prothèses dentaires
  • vaccin antigrippal
  • examens d'ostéodensitométrie remboursables
  • spécialités pharmaceutiques mal prises en charge par l'assurance maladie
  • dépistage des troubles de l'audition et la rééducation auditive
  • traitements des rhumatismes et arthroses et frais de kinésithérapie
  • analyses médicales
  • frais de radiologie et d'imagerie IRM
  • traitements des maladies chroniques non exonérantes
  • appareils orthopédiques
  • suppléments pour chambre individuelle et autres frais en cas d'hospitalisation

Bien choisir sa mutuelle senior
Quels médecins consultez vous ? Combien de fois par an ? Pratiquent-ils des dépassements d'honoraires ? Devez vous changer vos lunettes ou subir une operation des yeux ? Avez vous des frais de prothèse dentaire à venir ?... autant de paramètres à considérer afin d'adapter votre complémentaire santé à vos besoins réels de santé
Une fois cernés ces derniers, il restera à connaître les tarifs pratiqués par vos fournisseurs habituellement consultés.
Avant de choisir votre mutuelle senior, vous devez aussi savoir combien rembourse l'assurance maladie. A ce titre, il convient de rappeler que la cette dernière calcule ses prises en charge à partir de tarifs de convention, définit des bases de remboursement et taux de prise en charge pour chaque acte médical ou type de prescription.
Choisir une mutuelle senior demande aussi de lire poste par poste, les taux de remboursement ainsi que la durée d'éventuels délais de carence des contrats d'assurance complémentaire santé.
Pour un certain nombre d'actes ou prescriptions médicales (optique, dentaire, consultation de spécialiste), une prise en charge à 100% constitue un minima de prise en charge. La mention d'une prise en charge à 100% du ticket modérateur ou du tarif de convention ou de la base de remboursement de la sécurité sociale, ne couvre donc pas la totalité des sommes que vous avez engagées. Encore moins pour les frais de prothèse ou la lunetterie ou l'amélioration de votre remboursement passe davantage par un montant forfaitaire que par un taux.
Pour trouver les garanties les plus intéressantes, divisez chaque proposition d'assurance santé en cinq modules : les soins courants ( consultation, radio, analyse, médicaments...), l' hospitalisation (honoraires, chambre particulière, forfait hospitalier), les frais dentaires et de prothèse, l' optique et les actes de prévention, puis arrêter les seules prestations qui vous semblent indispensables. Dans tous les cas, orientez vous si possible vers des garanties évolutives et des options actualisables en fonction de vos besoins.
Notre comparatif mutuelle senior met à votre disposition un large choix de garanties et propose des contrats responsables pour assurer une bonne  protection sociale complémentaire.

Profiter de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé (ACS)
Réduisez le montant de votre cotisation d'assurance santé avec l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé dite ACS. Pour bénéficier de ce coup de pousse financier, vos ressources ne doivent pas dépasser de plus de 35% le seuil d'accès à la CMU complémentaire et remplir d' autres conditions comme par exemple une résidence stable et régulière. Si vous avez entre 50 et 59 ans, le montant de l'aide mutuelle est de 350 €uros ans. Pour les plus de 60 ans, l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé s'élève à 500 € par an. Remplissez et envoyer à votre caisse d'assurance maladie un des 2 formulaires suivants : le formulaire Cerfa 12812*02 de demande d'ACS ou le formulaire Cerfa 12504*03 de demande de CMU-C et d'ACS. Dans ce cas vos droits à la CMU-C sont étudiés en même temps que vos droits à l'ACS. Votre caisse d'assurance maladie vous adressera une attestation-chèque à remettre à l'organisme de protection complémentaire de votre choix pour réduire le montant de votre cotisation annuelle.

De nouveaux contrats pour seniors et retraités en 2017

L'article 33 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2016 a créé un nouveau dispositif de complémentaire santé pour les seniors.

Le premier décret paru au Journal officiel indique que les futurs contrats labellisés devront proposer trois niveaux de garanties.

Ces niveaux de garantie et les seuils de prix qu'ils ne devront pas dépasser doivent être fixés par un autre décret, après avis de l'Autorité de la concurrence et de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Ce dispositif devrait prendre effet au 1er janvier 2017.


Comparatif mutuelle
Comparaison de mutuelles et assurances santé complémentaires